MOUNA NOUREDDINE

Mouna Noureddine
Actrice, née le 23 janvier 1939 à Tunis.

Dès l’école primaire des jeunes filles musulmanes d’Hammam-Lif, elle joue comme figurante dans une troupe théâtrale locale. Elle obtient son certificat de fin d’études en 1952 puis intègre l’École des Institutrices de Tunis pendant deux ans, avant de rejoindre l’École de Théâtre arabe de Tunis.
À l’âge de quinze ans, encore élève, elle rencontre le comédien Noureddine Kasbaoui. Ils se marient pour former un couple aussi bien dans le théâtre que dans la vie.
En 1954, elle travaille dans la troupe municipale de théâtre arabe dirigé par l’Égyptien Zéki Touleïmat. L’année suivante, elle est recrutée par la troupe de la municipalité de Tunis. Par la suite, elle joue dans tous les premiers rôles dans la plupart des pièces. Dans la foulée de ce succès précoce, elle obtient un diplôme d’art dramatique. En 1957, elle rejoint la troupe de la ville de Tunis. Elle est aussi à son aise sur les planches que devant les caméras, interprétant des textes en dialecte tunisien comme en arabe littéral, ainsi qu’en français.
Mouna Noureddine a joué dans environ 150 pièces de théâtre, dont une partie placée sous la direction d’Ali Ben Ayed.
Au cinéma, elle joue dans un grand nombre de films tunisiens, maghrébins et étrangers. Chacune de ses interprétations, aussi bien en Tunisie qu’au Maghreb et en Europe, lui vaut la consécration, les éloges de la critique et l’appréciation du public. Elle a joué dans des grands théâtres : Théâtre de la Ville, Théâtre Récamier, Théâtre de l’Odéon, Festival Beethoven, en Iran ou encore en Égypte.
À la télévision, elle a participé à plusieurs séries télévisées, dont «El Khottab Al Bab», «Mnamet Aroussia», «Choufli Hal» et «Nsibti Laaziza», «La Nuit du doute»…
Après un demi-siècle d’activités, en parallèle à son statut de directrice de la troupe de la ville de Tunis depuis 2002 — une première depuis la création de cette compagnie —, elle continue à jouer dans des productions tunisiennes et internationales.
Pour l’ensemble de sa carrière, elle obtient en 1985 le prix d’honneur du ministère de la Culture, les insignes de l’Ordre du Mérite culturel et est élevée au rang d’officier de l’insigne de la République tunisienne. Elle est également honorée à plusieurs reprises dans de nombreux festivals de théâtre en Tunisie et à l’étranger.

Filmographie de Mouna Noureddine :


 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire