ABDELLATIF BEN AMMAR

Abdellatif Ben Ammar
Réalisateur, producteur, né le 25 avril 1943 à Tunis.

Après avoir entamé des études supérieures de mathématiques (Lycée Alaoui), il se tourne vers le cinéma et obtient un diplôme en prise de vues à l’Institut des hautes études cinématographiques (IDHEC) de Paris.

À son retour en Tunisie, il est engagé par la SATPEC comme opérateur et commence à tourner des courts-métrages et à assister des réalisateurs tunisiens et étrangers. En 1969, il réalise son premier long-métrage, Une si simple histoire, puis fonde avec Abdellatif Layouni une société de productions, Latif Productions, ce qui lui permet de tourner des documentaires, des fictions ou encore des spots publicitaires.

Filmographie de Abdellatif Ben Ammar, réalisateur :

Filmographie de Abdellatif Ben Ammar, assistant-réalisateur :

  • 1968 : Follow me, de Roberto Cavalloni
  • 1968 : Justine, de Joseph Strick
  • 1970 : Biribi, de Daniel Moosman
  • 1971 : Rebel Jesus, de Larry Buchanan
  • 1975 : Les Magiciens, de Claude Chabrol
  • 1974 : Le Messie, de Roberto Rossellini

Filmographie de Abdellatif Ben Ammar, directeur de production :

  • 1976 : Jésus de Nazareth, de Franco Zefirrelli.

Filmographie de Abdellatif Ben Ammar, opérateur :

  • 1965-1968 : Actualités tunisiennes
  • 1965 : Octobre 65, de Hassen Daldoul
  • 1966 : Les Aventuriers, de Robert Enrico (assistant opérateur)
  • 1967 : Indomptable Angélique, de Bernard Borderie (assistant opérateur)
  • 1972 : Les Grand’mères, pour la télévision canadienne
  • 1973 : Confession d’un cannibale, de Moncef Ben Mrad

Distinctions et prix :

  • 1970 : Tanit de Bronze aux Journées Cinématographiques de Carthage 1970 pour « Une si simple histoire ».
  • 1976 : Tanit de Bronze aux Journées Cinématographiques de Carthage 1974 et Prix spécial du Jury au FESPACO 1976 pour « Sejnane ».
  • 1980 : Tanit d’Or aux Journées Cinématographiques de Carthage 1980 pour « Aziza ».
  • 1980 : Sélection à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes 1980 pour « Aziza ».

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire