KAHENA ATTIA

Kahena Attia Riveill
Monteuse, née à Tunis.

Kahena Attia, suit des études scientifiques et de psychologie avant de tenter l’IDHEC, dont elle sort diplômée en 1968. Débutant sa carrière à la télévision tunisienne lors de sa création, elle travaille de 1971 à 1976 comme monteuse, puis chef monteuse à l’ORTF-SFP, sur plusieurs courts, moyens et longs-métrages.

Elle assurera le montage de quelques-uns des films les plus importants du cinéma arabe, mais aussi des longs-métrages du Mali, de Côte d’Ivoire, d’Albanie, de Belgique, de Suisse, du Canada… «Le Voyage de Selim» de Regina Martial en 1978 marque le début de sa collaboration pour le cinéma dans la fonction de chef monteuse. Suivront entre autres, «L’Empire des rêves» de Jean-Pierre Lledo en 1981, «La Mémoire tatouée» de Ridha Behi en 1986, «Les Sabots en or» de Nouri Bouzid en 1989, «Le Collier perdu de la colombe» de Nacer Khemir en 1991, «À la recherche du mari de ma femme» de Mohamed Abderrahman Tazi en 1993, «Quand les hommes pleurent» de Yasmine Kassari en 1999…

Filmographie de Kahena Attia, monteuse :

Sources : Africultures, Cinematunisien


 

Ajouté le : 2018-09-18 11:11:13


 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire