NÉJIB AYED

Néjib Ayed

Producteur, né le 13 Décembre 1953 à Ksar Hellal – Tunisie.

Néjib Ayed a fait plutôt une maîtrise en lettres françaises. Et tout, effectivement, semblait le prédisposer à la carrière de professeur, sinon à celle d’un homme de lettres. Mais très jeune, il va fréquenter les ciné-clubs qu’il finit par en être le secrétaire général puis le président de la Fédération Tunisienne des Ciné-Clubs (FTCC).

Cela l’occupera jusqu’à 1979. Entre temps, de 1975 à 1977, il assure la critique cinématographique au journal «Le Temps».

En parallèle, de 77 à 79, il suit une formation en développement culturel à l’Institut de formation des animateurs culturels sous l’égide de l’UNESCO. Et jusqu’à 1980, il assurera à la fois la rubrique Culture à l’Hebdomadaire Réalités et l’animateur des Festivals internationaux de Carthage, Hammamet et Tabarka.

L’entrée de plain-pied dans le cinéma commence en cette année 1980 où il se voit confier la direction de la SATPEC en tant que chargé des productions puis de la promotion internationale des films tunisiens dont il contribuera lui-même à la production, que ce soit à titre de producteur délégué ou producteur exécutif. Et pendant une bonne dizaine d’années, il produira un bon nombre de films et de courts-métrages pour maints réalisateurs. Tant et si bien qu’il est devenu fin scénariste et connaisseur subtil de l’art cinématographique.

Ainsi, décide-t-il en 1999 de créer sa propre entreprise qu’il baptisera «Rives Productions».

Au rythme d’un film, d’un ou de deux courts-métrages, et d’un feuilleton par an, sa petite Société, dont il détient à hauteur de 75% du capital, sans jamais être tombée dans la dèche, ne roule pas non plus sur l’or. C’est que, ayant refusé dès le départ de composer avec les spots publicitaires, Néjib Ayed répugne également à produire juste pour produire. Très passionné de cinéma, perfectionniste et adorateur maniaque de la beauté (du mot, du geste, du mouvement, du sujet et jusque des interprètes qui le jouent), il est considéré comme un producteur-artiste beaucoup plus qu’un producteur exécutif ou autre.

Il a été secrétaire général de la Chambre Syndicale des Producteurs de Films.

Filmographie de Néjib Ayed, producteur :

  • 1999 : En face (CM), de Zina Modiano et Mehdi Ben Attia.
  • 2003 : L’Odyssée», de Brahim Babaï.
  • 2007 : Les Anges de Satan, d’Ahmed Boulane, (Tuniso – Marocain).
  • 2005 : Le Lit (CM), de Hammadi Arafa.
  • 2008 : Boutellisse (CM), de Nassreddine Shili.
  • 2012 : Les souliers de l’Aid (Sabbat El Aid) (CM), de Anis Lassoued.
  • 2012 : Le Royaume des fourmis, de Chawki Mejri.
  • 2013 : War Reporter (Ilhay Yrawah), de Mohamed Amine Boukhris.
  • L’Ultime aveu (CM), de Tarak Chortani.

Références :


Ajouté le : 2010-11-17 22:11:46


 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire