SAMI BOUAJILA

Sami Bouajila

Acteur franco-tunisien, né le 12 mai 1966 à Échirolles dans l’Isère, en France.

Sami Bouajila a grandi dans la banlieue de Grenoble où son père, d’origine tunisienne, lui fait découvrir et aimer le cinéma. Ado, pour tromper l’ennui, il s’inscrit à des cours de comédie et se découvre rapidement une passion pour la scène. Il entre au Conservatoire de Grenoble, puis se perfectionne au Centre dramatique de Saint-Étienne en interprétant les pièces classiques de Marivaux, Shakespeare ou Koltès. Il débute au cinéma en 1991 dans La Thune de Philippe Galand; mais c’est véritablement en 1995, dans Bye Bye de Karim Dridi, qu’il exprime tout son talent.

En 1998, Sami Bouajila cède aux sirènes d’Hollywood en incarnant un terroriste palestinien dans Couvre-feu, aux côtés de Bruce Willis et de Denzel Washington. Toutefois, il accepte volontiers de tourner avec des jeunes cinéastes qui lui proposent des rôles à contre-emploi. Ainsi, il incarne un séropo dans Drôle de Félix d’Olivier Ducastel, un road-movie désormais culte dans la communauté gay et un travesti dans Change moi ma vie de Liria Begeja. En 2002, il accède à une certaine notoriété grâce au film de Michel Blanc, Embrassez qui vous voudrez, dans lequel il joue l’amant de Lou Doillon.

Quatre ans plus tard, Sami Bouajila est à l’affiche du film-événement, Indigènes, de Rachid Bouchareb. Sa prestation lui vaut de recevoir le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes 2006.

En 2008, il confirme tout le bien que le cinéma français pense de lui en remportant le César du meilleur second rôle masculin pour Les Témoins d’André Téchiné.

Filmographie de Sami Bouajila :

  • 1991 : La Thune, de Philippe Galland
  • 1993 : Les Histoires d’amour finissent mal… en général, de Anne Fontaine
  • 1993 : Les Silences du palais, de Moufida Tlatli
  • 1993 : The Hour of the pig, de Leslie Megahey
  • 1995 : Bye-bye, de Karim Dridi.
  • 1996 : Anna Oz, de Eric Rochant
  • 1997 : Artemisia, de Agnes Merlet
  • 1997 : Le Déménagement, de Olivier Doran
  • 1997 : Nés quelque part, de Malik Chibane (TV)
  • 1998 : Couvre-feu, de Edward Zwick
  • 1999 : Inséparables, de Michel Couvelard
  • 1999 : Nos vies heureuses, de Jacques Maillot
  • 1999 : La Peur du vide, de Christian Sonderegger
  • 2000 : Drôle de Félix, de Olivier Ducastel
  • 2000 : Nouvelle de la tour L, de Samuel Benchetrit
  • 2001 : Change-moi ma vie, de Liria Begeja
  • 2001 : La Répétition, de Catherine Corsini
  • 2001 : La Faute à Voltaire, de Abdellatif Kechiche
  • 2001 : Faites comme si je n’étais pas là, de Olivier Jahan
  • 2001 : Libre à tout prix, de Marie Vermillard (TV)
  • 2002 : Embrassez qui vous voudrez, de Michel Blanc
  • 2002 : Nid de guêpes, de Florent Emilio Siri
  • 2003 : Vivre me tue, de Jean-Pierre Sinapi
  • 2003 : Pas si grave, de Bernard Rapp
  • 2003 : La Légende de Parva, de Jean Cubaud
  • 2004 : Léo en jouant « Dans la compagnie des hommes », de Arnaud Desplechin
  • 2005 : Zaïna, cavalière de l’Atlas, de Bourlem Guerdjou
  • 2005 : Avant l’oubli, de Augustin Burger
  • 2006 : Le Concile de pierre, de Guillaume Nicloux
  • 2006 : Indigènes, de Rachid Bouchareb
  • 2007 : 24 mesures, de Jalil Lespert
  • 2007 : Le Dernier gang, de Ariel Zeitoun
  • 2007 : Les Témoins, de André Téchiné

Sources :


 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire