RENCONTRES CINEMATOGRAPHIQUES DE HERGLA 2019

Le film d’animation tunisien au rendez-vous de la 14e édition.

Les Rencontres Cinématographiques de Hergla se tiendront du 19 au 22 août 2019, avec la projection d’une quarantaine de films d’animation, deux matinées de rencontres et de réflexion sur l’état actuel et les perspectives du cinéma d’animation en Tunisie, avec la participation de cinéastes, de critiques et d’universitaires; des hommages aux artisans de cet art et des ateliers pour les enfants et les jeunes, leur permettant de découvrir le monde des lanternes magiques et du pré cinéma, mais, également, de se sensibiliser à la sauvegarde de l’environnement à travers la création de films d’animation.

En effet, pour cette nouvelle session, Hergla deviendra la capitale du cinéma d’animation tunisien et permettra de revisiter l’histoire de l’évolution de la production tunisienne d’animation, et ce, depuis les années 60 jusqu’à «Briska», le dernier film de la jeune cinéaste Nadia Rais, primé court-métrage d’animation au FESPACO 2019 (Ouagadougou/Burkina Faso). Ainsi, ce patrimoine national peu visible sera mis en valeur.

A cette occasion, plusieurs films ont été numérisés en 2K, et cela, grâce à l’engagement d’une nouvelle association, «Ciné-Sud Patrimoine». L’Association Culturelle Afrique-Méditerranée ayant laissé la place à «Ciné-Sud Patrimoine», fondée par la chef monteuse Kahena Attia, l’artiste plasticienne Faiza M’rabet, l’actrice Fatma Ben Saidane et le cinéaste Mohamed Challouf.

Il est à noter que la numérisation de ces films en 2K a pu se faire grâce à la collaboration et la générosité de la Cinémathèque de Milan et au soutien du Ministère des Affaires culturelles, de Zouhaier Mahjoub (réalisateur de films d’animation) et de la famille de Mongi Sancho (considéré comme le pionnier du cinéma d’animation en Tunisie).

D’autre part, et avec la Collaboration de la Filmoteca regionale siciliana (Filmothèque régionale de Sicile) et le Festival International du Film de cinéma d’animation de Palerme (Animaphix), un hommage sera rendu au cinéma d’animation en Sicile.
Au programme de cet hommage, qui aura lieu le 22 août à 21h00, des courts-métrages sélectionnés par Rosalba Colla, directrice artistique d’Animaphix.

Rappel historique du film d’animation en Tunisie :

Le mulet, de Nacer Khemir

En début des années 60, Mongi Sancho réalise un court-métrage intitulé «La rentrée des classes», primé au FIFAK 1965. Le cinéaste obtient une bourse d’étude et part faire une formation en Bulgarie. A son retour au pays natal, il réalise un remarquable court-métrage de fin d’étude, «Le Marchand de Fez».

Mongi Sancho a ouvert la voie du domaine du cinéma d’animation à d’autres noms, aussi bien réalisateurs que producteurs, tels que Zouhaier Mahjoub, Samir Besbes, Ezzeddine Harbaoui, Mustapha Tayeb, Nacer Khémir, Habib Masrouki, Mohamed Charbagi, etc.

Cependant, il faudra attendre le début des années 2000 pour que la production de cinéma d’animation en Tunisie connaisse un tournant important, avec, entre autres, Cinétéléfilms d’Ahmed Bahaeddine Attia, et la mise en place du projet Viva Carthago et du premier long-métrage d’animation de Tunisie «Les Naufragés de Carthage», et ce, grâce aux financements de l’Union Européenne. Résultat : plusieurs jeunes commencent à s’intéresser à ce genre de cinéma.
Dans les années 2010, une nouvelle génération de cinéastes d’animation voit le jour en Tunisie. Parmi cette génération, l’on peut citer Nadia Rais, Alaeddine Abou Taleb (Tanit d’or du court-métrage aux JCC 2015), Rafik Omrani, Lotfi Mahfoudh.

Plus d’information sur le site des rencontres : www.herglacinema.org

Soirée d’ouverture lundi 19 Aout 2019 21h00 esplanade de la bibliothèque de Hergla en présence des cinéastes : Zouhaier Mahjoub, Ezzeddine Harbaoui, Mustapha Taieb, Nadia Rais, Lotfi Mahfoudh, Ahmed Bennis, Nacer Khèmir,Mohamed Abdennadher, Melek Hbiri…

Fiori di Tarassaco, de Giulia Conoscenti

Au programme

  • LE MARCHAND DE FEZ de Mongi Sancho, court-métrage d’animation, 10 min, Tunisie / Bulgarie 1967
  • LE PETIT HIBOU de Zouhaier Mahjoub, court-métrage d’animation,5 min, Tunisie 1971
  • PETITE HISTOIRE D’OEUFS de Mohamed Charbagi, court-métrage d’animation, 12 min Tunisie/France 1976
  • LES AVENTURES DE JAHJOUH II de Samir Besbes, court-métrage d’animation, 12 min, Tunisie 1991
  • LAMBOUBA de Nadia Rais, court-métrage d’animation, 9 min, Tunisie 2010
  • HOFFILI « Noces Berbères » de Lotfi Mahfoudh, court-métrage d’animation, 13 min, Tunisie 2012
  • VIVA CARTHAGO de Abdel Belhadi, 1° épisode/13 de 26 min, Tunisie/France 2005.

Hommage au cinéma d’animation en Sicile, Soirée de Clôture jeudi 22 Aout 2019 à 21h00, Esplanade de la Bibliothèque de Hergla.

  • «Visioni a tre punte» de Silvia De Luca (2017 / 1’20), mosaïque visuelle des particularités de la Sicile
  • «Fiori di Tarassaco» de Giulia Conoscenti (2017 / 4’42), sur la migration
  • «Pircantaturi» d’Angela Conigliaro, Alice Buscaldi, Lorenzo Fresta (2015 /6′), sur la fonction du «Pircantaturi» en 1930, qui ramenait les personnes insolvables à l’ordre, et qui va bouleverser la vie d’un couple sicilien pour toujours
  • «Lorenzo Vacira» de Nico Bonomolo (2008 / 13′), un petit homme qui a du mal à gagner sa vie et qui est prêt à tout pour acheter une voiture
  • «Fur Hat» de Nico Bonomolo (2012 / 13′), scène grotesque dans une ferme où quatre soldats, perdus en territoire ennemi, ont trouvé refuge
  • «Detours» de Nico Bonomolo (2014 / 3′), le parcours d’une balle de billard à travers des histoires, des gens, des endroits.
  • «Pisicchio e Milisenda» d’Ugo Saitta (1938 / 11′), court-métrage d’animation en noir et blanc, dont les marionnettes et les décors ont été entièrement conçus et construits par l’auteur et ses collaborateurs.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*