HABIBA M’SIKA, LA DANSE DU FEU

Habiba M’sika, la Danse du feu

Pays : Tunisie – Algérie – France

Réalisatrice : Selma Baccar

  • Année : 1995
  • Durée : 120 mn
  • Genre : fiction
  • Format : 35 mm, couleur
  • Scénario : Selma Baccar, Samir Ayadi
  • Image : Allel Yahyaoui
  • Montage : Saïda Ben Mahmoud, Mika Ben Miled, Tahar Ben Hassine
  • Son : Fawzi Thabet
  • Musique : Mohamed Ben Othman
  • Production déléguée : Phénicea Films.

Production : Phénicea films – IMP – Canal Horizons – ERTT (Tunis) – CAAIC (Centre Algérien pour l’Art et l’Industrie Cinématographique, Alger) – Eurofilms – Auramax – Euroma Films (Paris).

Avec :

Résumé :

  • Femme libre et artiste aux multiples talents, Habiba M’sika fut l’une des plus brillantes étoiles de son époque, les années vingt. Inspiré de la vie réelle de l’artiste, le film évoque les trois dernières années à partir de 1927. Rythmée par les soubresauts d’une époque en pleine mutation, cette étape tumultueuse de la vie de Habiba M’sika est marquée au fer rouge de l’amour que lui vouent Mimouni, un riche propriétaire terrien et Chedly, un jeune poète de bonne famille.

Distinctions et prix :

  • 1996 : Prix de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique (ACCT) au Festival International du Film Francophone de Namur.
  • 1996 : Prix Spécial du Jury au Festival «Vues d’Afrique» à Montréal.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire