HAMADI ESSID

Capture écran

Hamadi Essid
Réalisateur, diplomate et critique, né le 26 janvier 1939 à Tunis, décédé le 27 novembre 1991, Hamadi Essid, utilise les pseudonymes : Mohamed Lotfi, Mohamed Elhedi et Mohamed Yacine.

  • Études supérieures aux États-Unis. Producteur à Radio Tunis Internationale. Fondateur et codirecteur de CERES éditions (1963). Conseiller technique à la direction générale de la télévision tunisienne de 1968 à 1971. Président directeur général de la SATPEC (Société Anonyme Tunisienne de Production et d’Expansion Cinématographique) depuis 1971. Président de la Cinémathèque tunisienne dont il est fondateur et vice-président. Réalisateur de plusieurs courts-métrages : La Grande bataille (35 mm, 35′, 1963), Trois villes d’Islam (16 mm, 12′, 1966), ainsi que d’autres films sous le pseudonyme Mohamed LOTFI, Mohamed Elhedi ou Mohamed Yacine. Ambassadeur délégué permanent de la Tunisie auprès de l’Unesco, ancien représentant de la Ligue arabe à Paris, fondateur de Confluences (Revue), co-auteur avec Théo Klein de Deux vérités en face (Éditions Lieu Commun, 1988). Ambassadeur, Représentant permanent de la Ligue des États arabes auprès du Conseil de l´’Europe et du Parlement européen. Président Directeur Général de la SATPEC. Directeur de la 7ème Session des JCC 1978. Voix arabe, passionnée mais éclairée, il était devenu, à la tête du bureau de Paris de la Ligue arabe, un partenaire privilégié des médias mais aussi, grâce à eux, un personnage populaire et charismatique familier des Arabes de Paris comme de Tunisie, son pays, et du monde arabe. (Source : http://www.africinfo.org).

Filmographie de Hamadi Essid :

  • 1963 : La Grande bataille (CM).
  • 1966 : Trois villes d’Islam (CM).

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire